Reflets de
Suisse
L'aventure commence

Nos deux aventurières, Sandra et Aurélie, accompagnées par un reporter photo Paris Match et un journaliste du routard.com, ont sillonné les routes de la Suisse du 9 au 15 mai. Durant leur périple, nos exploratrices ont traversé 6 régions : Jura & Trois-Lacs, Berne et l’Oberland bernois, Tessin, Valais, Fribourg Région et Vaud. Découvrez à travers leur regard la richesse de ces territoires et la diversité de leurs paysages.

JOUR 5

JOUR 5

Fribourg Région

Chateau de Gruyères

CARNET DE VOYAGE

Fribourg Région, La Gruyère et Les Paccots

Vendredi 14 Mai

7h00, ouverture des volets sur un tableau de maître !

Le soleil inonde de ses premiers rayons, un décor digne des plus grands peintres naturalistes. De grands conifères parsèment la montagne et les pâturages de subtiles touches sombres. Les pierres du château réchauffées de nuances d’or, surplombent dans un contraste parfait, la verte prairie où nous apercevons un troupeau de chevreuils encore endormi. Époustouflant ! Promis, juré, c’était exactement comme ça !!! Nous voici, à Gruyères, cité emblématique du fromage du même nom. (Sans “s” et sans trous, s’il vous plaît!)

9h00, après un petit déjeuner léger et un bon café revigorant, nous faisons la connaissance de Lisa, notre guide du jour, et de Stéphanie Kaniama de La Gruyère Tourisme, qui nous accompagnera pendant la matinée. 

Nous partons avec Lisa et Stéphanie à la découverte de ce ravissant village médiéval, perché au sommet de sa colline.

C’est petit, c’est charmant. Nous flânons entre les maisons médiévales sur la place pavée, puis nous montons en direction du Château de Gruyères. Quelle chance, il est tôt et nous sommes seuls dans les lieux ! D’un aspect extérieur plutôt rustique, l’intérieur du château étonne par son éclectisme. Les époques se succèdent au fil des bâtiments. Une cuisine ancestrale avec une immense cheminée. Aurélie : “L’âtre est si grand qu’on pourrait y faire la fête !”. La visite continue par les appartements aux looks tantôt baroque, tantôt libertain, Louis XIV,…. C’est amusant de constater que chaque famille a laissé son empreinte et son style propre selon les époques. 

Sandra : “Les visites de châteaux ne sont habituellement pas les activités que je préfère pendant mes voyages. Mais la visite de celui-ci m’a impressionnée, j’ai adoré découvrir les salles qui le composent, les unes après les autres. Des pièces spacieuses avec d’immenses cheminées, des décors et tapisseries harmonieuses, une finesse dans les décors et les détails, le mobilier, qui semblent rénovés et intacts.”

La visite achevée, nous avons un petit temps libre avant la prochaine activité. Nos chemins se séparent un instant. Deux salles, deux ambiances.

Aurélie : “ Grande fan de la saga Alien, je cours au musée HR Giger. Tombé amoureux fou du village, cet artiste de génie à l’esprit quelque peu particulier y avait acheté une grande demeure. Transformée à sa mort en musée hommage à l’artiste, il fait aujourd’hui partie intégrante du patrimoine de Gruyères. L’immersion dans l’univers de Giger ne laisse pas indifférent et le contraste avec l’architecture du petit château est saisissant ! C’est beau. Parfois dérangeant. Quel régal ! Je suis en joie :D”

Sandra : “Pour ma part, je décide de partir à la découverte des petites boutiques de la placette principale, pour m’immerger dans la culture locale. Je découvre les Poya. Ces illustrations typiques en noir et blanc qui symbolisent des scènes de montées aux alpages, l’inalpe. On en retrouve estampillées sur toutes sortes de souvenirs. Je choisis pour ma part un petit plateau. Je prends bien sûr le temps de sélectionner un morceau de Gruyère AOP doux, afin d’en découvrir les saveurs originelles ! Quoi de mieux de manger le produit du même nom que le village où je me trouve ! Banco ! Et pour terminer sur une touche sucrée, je craque pour les meringues au vin cuit, qui sont en fait des meringues faites à base d’une réduction de jus de poire ! Je suis bien contente de pouvoir ramener ces petites trouvailles avec moi !

Aurélie : “Sandra, 5ème jour, 30 kilos de nourriture dans la valise !”

10h30, retrouvailles sur la place pavée et il est temps de partir pour d’autres aventures plus gourmandes.

11h00, après 10’ de trajet en voiture nous nous trouvons dans le petit village de Broc et nous arrivons devant l’imposant bâtiment blanc de La Maison Cailler 😀 Du Chhhhhhhhhocolaaaaaaaaaaaaaaaaat !

Sandra : “Une fois à l’intérieur, tout vient stimuler nos sens ! Un plafond de gourmandises au chocolat, des murs entiers de tablettes de la Maison Cailler ! Le chocolat sous toutes ses facettes ! Nous pouvons apercevoir un atelier de chef pour réaliser son propre chocolat de A à Z et plein d’autres ateliers sur mesure, pour découvrir et pratiquer sa fabrication!”

Ce lieu sert à la fois d’atelier de fabrication et de musée. Nous découvrons l’histoire de cette institution locale, qui fabrique toujours son chocolat avec le lait frais des vaches de la région. Notre duo de Choc(olat !) est prêt !!! Tout au long de la visite nous sommes invitées à découvrir et déguster les différentes spécialités de la maison. Cerise sur le gâteau, nous avons même le droit de concevoir notre propre plaque personnalisée. Mais vive la vie ! Aurélie : “Chocolat au lait, myrtilles et noisettes bien ordonnées pour moiiiiiiiiiiiiiiii. La plaque parfaite !” Sandra: “De mon côté j’opte pour chocolat au lait, brisures de gaufrette, noisettes et éclats de fèves de cacao, façon Jackson Pollock ;P. Il est même possible d’imprimer un dessin sur sa tablette”

La visite et nos foies s’achèvent avec un délicieux chocolat chaud et un passage express à la boutique. Nous prenons congé de Stéphanie et nous préparons pour la prochaine aventure à Fribourg Région.

12h15, Après le sucré, place au salé ! Direction la station Les Paccots, pour découvrir un autre emblème gourmand de la région fribourgeoise. On vous le donne en mille, oui… Les fondues fribourgeoises ! Ça tombe bien, on avait comme un p’tit creu XD

13h00, Nous sommes accueillis par la cheffe Marielle Colliard, pour qui le fromage fondu n’a plus aucun secret, dans sa jolie buvette toute en bois : le Tsalè. 

Nous y rencontrerons également Sophie, notre troisième guide de la journée. Après l’apéro, nous voilà en cuisine devant l’immense piano. Les ingrédients sont prêts, les caquelons sur les feux. Nous apprenons simultanément les recettes des deux fondues traditionnelles du canton. La moitié-moitié, 50% Gruyère AOP, 50% Vacherin Fribourgeois AOP, que l’on fait fondre dans du vin blanc et la 100% vacherin, qui elle est cuite dans un peu d’eau. Une gousse d’ail écrasée dans chaque caquelon et c’est parti mon kiki ! Dieu que ça sent bon. Nous ne loupons pas une miette de la recette. Chaque geste compte pour une fondue réussie. 15 minutes plus tard, c’est prêt ! On plonge un morceau de pain ou de pomme de terre, (on essaie de ne pas le perdre au fond du caquelon, sous peine de devoir aller nager toutes nues dans le lac – tradition instaurée par Marielle) on soulève, on tourne pour enrouler le fil. La texture est parfaite et enrobe magnifiquement la bouchée. On goûte. Aurélie : “Purée, c’est dément !”. C’est doux, acidulé, onctueux. Tout simplement divin !

15h00, les caquelons vides et nos ventres pleins, nous sommes prêtes et nos carrosses arrivent pour notre première activité sportive du jour ! Place aux E-Bike !

On s’équipe pour la pluie et la boue. A vos marques, prêt, pédalez ! En compagnie de Lisa et Sophie, à travers les bois et à toute vitesse, nous rejoignons les pentes raides qui mènent aux alpages. La vache, ça grimpe sec ! Même avec l’assistance électrique nous avons les cuisses qui chauffent. Nous nous arrêtons à mi-parcours, où nous laissons les vélos pour changer de moyen de locomotion. François, éleveur et fromager de père en fils, vient nous chercher avec son quad, pour nous emmener jusqu’à son alpage 400 mètres plus haut. Nous sommes entassés façon tetris à l’arrière du quad et le moteur chauffe dans l’habitacle ! C’est parti pour quelques minutes de rallye. Gros fou rire à nouveau. Le courageux petit quad attaque vigoureusement la route d’alpage caillouteuse en nous bringuebalant dans tous les sens. Mille fois mieux que la fête foraine ! 15 minutes plus tard, les larmes de rire aux yeux et les abdos bien tendus, nous arrivons à l’alpage du Vuipay, qui en été est également une buvette. Là, ce grand monsieur très calme à la carrure impressionnante, prend gentiment le temps de nous expliquer avec beaucoup de passion et de douceur les tenants et les aboutissants de son métier. Un métier exigeant, parfois rude. Un vrai art de vivre. Nous sommes touchées de voir à quel point il aime son métier, ses bêtes et son terroir. Il nous offre de goûter son fromage fermier au lait cru Vacherin Fribourgeois AOP et Gruyère AOP. Et vous savez quoi ? Même après le chocolat et la fondue, ça passe comme une lettre à la poste tellement c’est bon !

17h00, il est temps de redescendre. Nous promettons de revenir lorsque la buvette sera ouverte, pour pouvoir découvrir la montagne alentour, voir les troupeaux en pâture d’été et acheter du fromaaaaaaaaage 😀

Un dernier tour en quad et une dernière séance d’abdominaux. Nous enfourchons à nouveau nos montures et avalons la descente à fond les manettes, parfois jusqu’à 35km/h. (Enfin… à pied à côté du vélo pour certaines portions. Nous ne maîtrisons pas forcément tous la chose hé hé…). Excellent !

18h47, … nous revoilà, après un petit achat intempestif de Vacherin Fribourgeois AOP… devinez où… bingo à la gare !

Quelle journée ! Nous remercions Lisa et Sophie de nous avoir accompagnées dans ces lieux incroyables et d’avoir autant ri et mangé avec nous XP. Mention spéciale pour Mika, notre serveur trop sympa du Saint-George à Gruyères, qui a presque réussi à nous faire prendre des meringues double crème en dessert, tellement il en parlait bien. Presque XD

 

Dans le train qui nous berce doucement, nous réalisons que demain sera le dernier jour de notre aventure. Nous sommes un peu à plat, mais heureuses !

Quel panorama sensationnel depuis les jardins du Château de Gruyères. Un rêve !

ZOOM SUR

FRIBOURG RÉGION

Le pittoresque canton de Fribourg multiplie les contrastes, entre la région des lacs au nord (Estavayer-le-Lac et Morat) au climat doux et les Préalpes au sud (La Gruyère et Les Paccots), au temps nettement plus vivifiant. Sans oublier la capitale du canton, Fribourg, qui recèle de vrais joyaux architecturaux du Moyen-Âge et de nombreux musées d’intérêt. Préalpes, lacs, ville… trois mondes, où l’on parle aussi deux langues officielles du pays : le français et l’allemand.

En été, Fribourg Région se révèle un eldorado pour les marcheurs, tant les Préalpes offrent une multitude de possibilités de randonnées à pied (ou en VTT).

Le canton de Fribourg est aussi la terre-mère d’un fromage bien connu : le Gruyère AOP. Il est né dans la région montagneuse du même nom, où se trouve aussi la jolie cité médiévale de Gruyères. En version chaude, avec le Vacherin Fribourgeois AOP, le Gruyère AOP donne naissance à une délicieuse spécialité culinaire : la fondue moitié-moitié. Et ici, attention : il n’y a pas que le fromage, qui est bon ! Goûtez aussi aux délicieux chocolats locaux (signés la « Maison Cailler ») et aux excellentes meringues, accompagnées de crème double. De vraies merveilles !

Destination - La Gruyère et Les Paccots

Cap sur les Préalpes fribourgeoises, en commençant par la cité de Gruyères qui propose un véritable voyage au Moyen-Âge. La légende raconte qu’elle a été édifiée en l’an 400 par Gruérius, roi des Vandales. Il aurait vu une grue survoler à cet endroit, sur fond de crépuscule rouge. Voilà pourquoi la ville est ainsi représentée : une grue sur fond rouge. Le château fort, qui veille sur la ville, date du XIIIème siècle. Il s’agissait là de la résidence principale des comtes de Gruyère, l’une des plus importantes familles nobles de la Suisse occidentale à l’époque.

Un peu plus loin en direction du lac Léman, à environ 30 kilomètres de Gruyères, on tombe sous le charme des Paccots. Cette sympathique région familiale promet un break en pleine nature, quelle que soit la saison. On s’y amuse hiver comme été et, en plus, on s’y régale à coup sûr ! Des « sentiers gourmands » nous mènent en effet de buvettes d’alpage en restaurant de montagne, où déguster de délicieuses spécialités locales…

Activités

Dans la cité de Gruyères, la visite de son château, construit au XIIIème siècle en surplomb du village, est un incontournable. On s’émerveille devant les tours, les murailles, les vitraux médiévaux… ou encore, face aux décors de la salle des Chevaliers. La terrasse nous offre quant à elle un panorama à couper le souffle sur les Préalpes fribourgeoises. A quelques pas du château se trouve également le Musée HR Giger, dédié à l’artiste suisse Hans Ruedi Giger, designer du film Alien…

En Gruyère, rendez-vous aussi à la Maison Cailler, qui se trouve dans le petit village de Broc à 10 minutes en voiture de la cité de Gruyères, pour découvrir les coulisses de la célèbre chocolaterie suisse. Des caméras permettent aux visiteurs d’assister, en direct, à la fabrication des chocolats. On peut même mettre la main à la pâte et les concocter soi-même, en participant à des ateliers. La boutique, où retrouver l’ensemble des chocolats, permet de faire le plein de petits souvenirs gourmands pour ses proches. La réputation du chocolat suisse n’est plus à faire !

Du côté de Paccots, les activités ne manquent pas non plus. Si l’hiver la station comble les amateurs de glisse, l’été elle invite à la marche à pied et aux sorties VTT dans un cadre naturel splendide.

Les adeptes du farniente préfèreront sans doute la table d’une buvette d’alpage, où commander une délicieuse fondue fribourgeoise. On l’appelle « moitié-moitié » : moitié Gruyère AOP, moitié Vacherin Fribourgeois AOP. On ne repart pas sans y avoir goûté !

Avec le cadre de rêve que nous offrent ces buvettes en pleine nature, le bonheur est décuplé. Il n’y a plus qu’à choisir une adresse.

Allez, on vous souffle déjà ces deux-là : le Tsalè, la Saletta… Quitte à les essayer toutes !

En fin de journée, on se réfugie à l’Hôtel de Gruyères***. Aux abords de la cité de Gruyères, avec vue sur le château et les Préalpes, cet hôtel séduit par un bel espace bien-être et son charme romand. Une base idéale pour sillonner la région.

Plus d’infos sur suisse.com/ete et fribourgregion.ch

Jour6_light
Jour 6
VAUD, TERRE D'INSPIRATION
Imageinfospratiques_light
Infos
PRATIQUES
2018_Chasseral_©Reto_Duriet_light
Jour 1
JURA & TROIS LACS
L'aventure commence
Jour2_parapente
Jour 2
BERNE ET L'OBERLAND BERNOIS
Imagejour3-e1617009193925_light
Jour 3
TESSIN
L'aventure continue
Jour4_light
Jour 4
VALAIS
L'aventure continue
Jour6_light
Jour 6
VAUD, TERRE D'INSPIRATION
L'aventure continue
Imageinfospratiques_light
Infos
PRATIQUES
2018_Chasseral_©Reto_Duriet_light
Jour 1
JURA
& TROIS LACS
L'aventure commence
Jour2_parapente
Jour 2
BERNE
ET L'OBERLAND
Bernois
Imagejour3-e1617009193925_light
Jour 3
TESSIN
L'aventure continue
Jour4_light
Jour 4
VALAIS
L'aventure continue

Dans un but d'amélioration de nos services, ce site utilise des cookies.